Célébrités

Bar Refaeli, condamné à payer une amende de quatre millions d'euros pour évasion fiscale

La justice dit qu'elle doit payer et elle maintient sa position de ne pas le faire. On parle de Bar Refaeli, qui a été condamné par un tribunal de Tel-Aviv, en Israël, son pays d'origine, doit verser 4 millions d'euros à la suite d'une évasion fiscale au cours des exercices de 2009 et 2010.

Toutefois, elle envisage de faire appel, car le modèle affirme qu'elle n'était pas obligée de faire rapport au Trésor israélien puisqu'à cette époque de sa vie, elle résidait aux États-Unis avec Leonardo DiCaprio. Et c’est là que le conflit entre les parties entre en jeu, parce que, selon le Trésor de son pays, il n’avait jamais indiqué que sa résidence était située dans le pays nord-américain.

Bien que le "top" ait présenté des photos comme preuve de sa résidence avec l'acteur dans son appartement, la justice de son pays maintient que cela sociétés créées et comptes ouverts à l'étranger cacher leurs revenus à l'Etat israélien. Et tandis que DiCaprio ne fait pas un pas en avant, il semble que Refaeli va avoir compliqué ...

Bien sûr, il a déjà annoncé qu'il ferait appel de la décision et qu'il soumettrait le document à la Cour suprême. Cela fait des années qu'il se préoccupe de la question et ne songe pas à baisser les bras. En 2016, elle avait déjà été interrogée pour ce crime et, après le paiement d'une amende de 60 000 euros, a été acquitté. Mais il semble que son passé judiciaire revient toujours.

Plus de nouvelles de Bar Refaeli ...

- Bar Refaeli, au centre de la controverse autour d'une campagne de publicité

- Bar Refaeli, mère pour la deuxième fois

- Bar Refaeli annonce qu'elle est enceinte de son deuxième enfant

Loading...