Célébrités

Belén Esteban conserve la maison de Toño Sanchís

"Je gagne, Toño perd". Si fort est montré Bethléem Esteban ce mercredi dans la revue 'Lecturas', où ils ont pilonné cette acquisition de la maison de Toño Sanchís par les Paracuellos del Jarama. Une victoire pour le collaborateur de 'Sálvame' après des années de litige après la découverte du détournement de fonds que celui-ci avait commis dans son patrimoine.

Le week-end dernier, dans 'Socialité', ils avaient déjà prévenu que la propriété serait pour elle. Bien qu'il soit vrai que le prix ne sera pas remis avant le 15 avrilDe même, Bethléem, qui a réalisé la deuxième plus grande offre de la maison, portera ainsi une bonne part de la dette contractée auprès de son ex-patronne.

Que s'est-il passé pour que le premier et le plus offrant se soit écarté? Quelque chose d'aussi simple que ça il ne savait pas que l'achat était associé aux frais de l'hypothèque -260 000 euros -, c'est pourquoi il a décidé de démissionner. Il est frappant de constater que cette femme, originaire de Majadahonda, a utilisé cet argument plus souvent, alors que le fardeau de l'hypothèque était un sujet dont on parlait depuis longtemps dans les médias.

Belén, qui a assuré l'espace de week-end Telecinco qui attend la notification du tribunal, offert 375.000 euros à cette vente aux enchères, mais ne doit payer que la partie correspondant à cette hypothèque, l’ancien propriétaire de la maison ne lui devant que 600 000 euros. De cette façon, Sanchís lui devra encore 225 000 euros.

Le collaborateur de 'Sálvame', enfin, voit comment sa bataille avec Toño tombe de son côté. La patience a été sa meilleure arme et, aujourd'hui, il peut chanter la victoire.

Plus de nouvelles de Belén Esteban ...

- l'invitation de mariage de Belén Esteban

- La zasca de Belén Esteban à Jesulín de Ubrique

- La confrontation de Belén Esteban avec Maite Galdeano sur le tournage de 'GH Duo'

Loading...